FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - La situation des jeunes dans le monde du travail en Europe : conquérir de nouveaux droits pour lutter contre la précarité
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Confrontations and articulations //

La situation des jeunes dans le monde du travail en Europe : conquérir de nouveaux droits pour lutter contre la précarité [fr]
15 December 2003

 

Repères

- Le taux de chômage en Europe était en 2000 de 8,2% mais atteint 16,5% chez les jeunes, la France arrivant en tête.
- Les 2/3 des emplois chez les jeunes sont de piètre qualité : faible rémunération, contrat précaire, absence de formation professionnelle.
- Allongement de la période d’insertion professionnelle, malgré une augmentation du niveau d’étude-pressions, intimidations, discrimination, non-reconnaissance des diplômes et des qualifications...tel est trop souvent le quotidien d’un jeune arrivant dans l’entreprise.
- La précarité au travail se développent dans tous types de contrats, y compris CDI, en se caractérisant par des conditions de travail de plus en plus difficiles.

Pistes d’analyses

Les politiques gouvernementales en matière d’emploi en Europe favorisent délibérément cette précarisation croissante; contrats précaires, emplois aidés, réduction massives de charges sociales...Les jeunes sont touchés de plein fouet par ces politiques, et servent même souvent de terrain d’expérimentation ou de variable d’ajustement (voir le développement de l’intérim).

Cela fragilise massivement la jeunesse et entraîne des conséquences dramatiques sur l’accès à l’autonomie.Sert de plus un discours idéologique culpabilisateur et forme les jeunes salariés à accepter n’importe quel emploi, dans n’importe quelle condition de travail. Fort élément de division salariale et générationnelle. Responsabilité sociale des entreprises. La logique néolibérale du profit maximum doit avoir une série de limites.

Propositions alternatives

- Défendre les droits existants et les faire appliquer, gagner des droits nouveaux pour lutter contre le dumping social
- Quelles convergences pour les luttes ? Quels projets communs pouvons nous construire ?
- Développer la citoyenneté dans tous les secteurs de la vie, y compris dans l’entreprise
- Faire évoluer la Charte des droits fondamentaux et l’inscrire dans la future Constitution
- Sécuriser les parcours professionnels et de formation
- Infléchir les politiques nationales de l’emploi des jeunes






 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Jeunes CGT
> All the organisations


SPEAKERS
No key-word for this doc
>> All the speakers


THEMES
- YOUTH
- LABOUR
- SOCIAL INSECURITY
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- EUROPE
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN