[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against racism, xenophobia and exclusion //

Les camps d’étrangers, nouvel outil de la politique migratoire de l’Europe [fr]
5 December 2003

 

Le modèle traditionnel de la frontière a été bousculé, au cours du XXème siècle, par les nouvelles technologies de communication, l’émergence de nouveaux acteurs internationaux, la mondialisation des échanges économiques...

Parce que ce contexte bouleversé a entraîné une plus grande perméabilité et une recomposition des frontières « classiques », les Etats présentent comme une nécessité la “compensation” de ce phénomène, par un renforcement et une sophistication des moyens d’empêcher les personnes de les franchir.

Ainsi, au lieu de protéger les réfugiés, l’Europe cherche désormais à s’en débarrasser en “externalisant” les procédures et en créant des camps de traitement dans des “zones de protection” hors de ses frontières. Le contrôle de frontières, avec la lutte contre l’immigration clandestine, est devenu depuis la fin des années quatre-vingt-dix, et de façon accélérée depuis le 11 septembre 2001, le pivot de la politique commune mise en place par l’UE dans les domaines de l’asile et de l’immigration.

Pour déjouer ce qui est présenté comme un péril latent, les Etats membres vont, au-delà des instruments législatifs dissuasifs, jusqu’à opposer des moyens militaires pour entraver les trajectoires des migrants et des demandeurs d’asile. Dans ce climat de guerre entretenu, s’impose progressivement, comme une réponse logique, l’internement des « ennemis » que s’invente l’Europe en la personne des migrants dans des camps d’étrangers, dont la multiplication aux frontières de l’UE et au-delà menace dangereusement la démocratie.

Alternatives

- Faire connaître et dénoncer l’existence des camps d’étrangers sous toutes leurs formes

- Fermer les lieux d’enfermement d’étrangers.

- Promouvoir la liberté de circulation et d’installation en Europe pour les résidents non communautaires, et en attendant organiser des opérations régulières de régularisation des sans papiers.

- Instaurer une citoyenneté européenne détachée de la nationalité, mais fondée sur la résidence, qui permette à tous les habitants de l’Union de participer sans discrimination à la vie politique

Mise en oeuvre

- Développer les réseaux européens en favorisant les échanges entre des groupes et des organisations qui militent contre les lieux d’enfermement d’étrangers et de demandeurs d’asile, pour mobiliser contre "l’Europe des camps" (réseau Migreurop)

- Utilisation de tous les médias (articles, moyens audi-visuels, manifestation, débats, pétitions) pour faire connaître la réalité des camps






 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
No organisation for this doc
> All the organisations


SPEAKERS
- RODIER Claire
>> All the speakers


THEMES
- SECURITARIAN POLICY
- MIGRATION POLICY
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- EUROPE
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN