[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against the logic of profit //

Commerce équitable : du local au global [fr]
15 January 2004

 

Principaux thèmes

Face au commerce international actuel, facteur d’injustices et de marginalisations, le commerce équitable, vise à construire des échanges commerciaux qui replacent l’homme au travail au centre de l’économie.

Mais, au delà des impacts positifs immédiats du commerce équitable pour les producteurs qui en sont les bénéficiaires, en quoi peut-il contribuer, à plus long terme, à un "changement de cap", à des changements plus globaux des règles du commerce international, grâce notamment a des régulations des marches ?

Il a été souligné que le problème est d’autant plus crucial que le commerce équitable ne concerne qu’une partie infime du commerce international et qu’il risque de créer des situations d’inéquité entre les producteurs qui en bénéficient et les autres.

Plusieurs points de vue ont été apportés :

·Pour certains, c’est la massification du commerce équitable, via l’accès à la grande distribution rendue possible par l’existence d’un label, qui est la solution. On peut compter sur la pression des consommateurs, car les entreprises sont sensibles à leur image.

·Un autre point de vue est qu’il faut prioritairement développer les réseaux des organisations du commerce équitable et de l’économie solidaire, car c’est un moyen de démontrer concrètement qu’une autre économie est possible, tout en sensibilisant les consommateurs et les citoyens et en gagnant en légitimité pour demander des régulations du commerce mondial.

·Le commerce équitable, même s’il a encore un fort potentiel de développement, a montré aussi ses limites. C’est pourquoi les organisations de commerce équitable doivent se mobiliser en faveur de régulations politiques du commerce international (gestion des marchés mondiaux de matières premières agricoles ; reconnaissance de la souveraineté alimentaire ; dénonciation du dumping sur les marchés mondiaux).

·Les réseaux des organisations de commerce équitable constituent un potentiel important (d’autant plus qu’ils sont en relation avec des milliers de clients) pour organiser des campagnes de mobilisation. Elles peuvent participer à des actions de lobbying de type politique comme le montrent les organisations palestiniennes.

Mais, pour réaliser un lobbying au niveau international, il est nécessaire que constituer des réseaux internationaux. Les organisations de commerce équitable doivent aussi passer des alliances avec d’autres acteurs.

Propositions d’alternatives

Le développement du commerce équitable via la grande distribution Le développement du commerce équitable via les organisations de commerce équitable La mise en place régulations politiques du commerce international

Mise en œuvre des alternatives

Pour le développement du commerce équitable via la grande distribution : label commerce équitable ; sensibilisation des consommateurs Pour le développement du commerce équitable via les organisations de commerce équitable : travail professionnel, militant et de sensibilisation en vue de ce développement.

Pour la mise en place régulations politiques du commerce international : alliance des acteurs du commerce équitable avec d’autres acteurs ; création de réseaux internationaux pour lo lobbying ; actions de sensibilisation et campagnes citoyennes






1 Message

 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Biocoop
- Fédération Artisans du monde
> All the organisations


SPEAKERS
No key-word for this doc
>> All the speakers


THEMES
- SOCIAL AND REDISTRIBUTIVE ECONOMY
- FAIR TRADE
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
No key-word for this doc
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN