FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Aménagement hydraulique, modèle agricole : quelle option durable pour préserver l’eau ?
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against the logic of profit //

Aménagement hydraulique, modèle agricole : quelle option durable pour préserver l’eau ? [fr]
10 January 2004

Les questions de pénurie et de dégradation de la qualité de l’eau sont très liées à l’agriculture et à son modèle productiviste. En quoi le modèle agricole actuel n’est pas garant d’un développement durable? Comment concilier protection de la ressource en eau et agriculture? Quel rôle ont les pays industrialisés dans la promotion d’une agriculture responsable dans les pays en voie de développement ? Quelle responsabilité des institutions financières finançant d’énormes barrages dans les pays du Sud ?
La privatisation de l’eau et ses impacts locaux, régionaux et mondiaux.



 

Ce séminaire qui fera intervenir des personnes d’horizons différents et de régions europénnes différentes ouvrira le débat. Ces intervenants viendront nous présenter leur vision d’un autre modèle agricole qui sera comptatible avec un développement durable.

Les thèmes abordés seront donc variés :

- En quoi le modèle agricole actuel n’est pas garant d’un développement durable?

- Comment concilier protection de la ressource en eau et agriculture?- Les grands barrages et leurs impacts très controversés sur le développement.

- Les grands barrages et leurs impacts sociaux et environnementaux (40 à 80 millions de personnes chassées de leurs terres au XXème siècle)

- Quel rôle ont les pays industrialisés dans la promotion d’une agriculture responsable dans les pays en voie de développement (aide à l’investissement et programmes d’actions) ?

- La responsabilité des institutions financières (agences de garantie à l’exportation : la COFACE en France, et Banque mondiale), finançant d’énormes barrages dans les pays du Sud : le cas du barrage de Nam Theun 2 (Laos) et des Trois Gorges (Chine)

- La privatisation de l’eau et ses impacts locaux, régionaux et mondiaux.

Les alternatives aujourd’hui avancées s’appuient sur une nouvelle culture de l’eau basée sur l’économie et le non-gaspillage des ressources. Celles-ci passent par la gestion d’une demande raisonnée et non pas par une offre exponentielle.

Préserver les écosystèmes fluviaux, les zones humides, les nappes phréatiques, (etc…) qui constitue les seules réserves durables est la seule garantie viable d’un approvisionnement renouvelable en eau potable, en qualité comme en quantité.Les alternatives aux grands barrages existent, en suivant les recommandations de la Commission Mondiale des Barrages, institution internationale et indépendante de référence en la matière.

Les exemples locaux sont nombreux, même s’il existe assez peu d’exemples d’envergure de la mise en œuvre de ces alternatives. A plus grande échelle, ces questions alternatives sont aujourd’hui discutées en Espagne par les membres de la Fondation pour une Nouvelle Culture de l’Eau.

Cette fondation issue du mouvement d’opposition au Plan Hydrologique National Espagnol (PHN Espagnol) est animée par de nombreux scientifiques et universitaires espagnols. Ils travaillent à promouvoir cette nouvelle vision de la gestion de l’eau et à lui donner une résonance européenne.

De nombreuses ONG travaillent activement à la sensibilisation et à l’information du grand public mais aussi des décideurs, pour les convaincre et les persuader que la gestion du tout-barrage prônée actuellement n’est pas durable.

Le Plan Loire Grandeur Nature, en France, est une réussite remarquable de gestion alternative et durable d’un grand fleuve.






1 Message

 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Amis de la terre
- European River Network
- Medium & Sanitas
- S-Eau-S
> All the organisations


SPEAKERS
No key-word for this doc
>> All the speakers


THEMES
- AGRICULTURE
- NATURAL RESOURCES
- WATER
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
No key-word for this doc
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN