FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Du mouvement antiguerre au mouvement pour la paix
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Confrontations and articulations //

Du mouvement antiguerre au mouvement pour la paix [fr]
4 January 2004

Le mouvement qui s’est construit contre la guerre en Irak n’a pas seulement refusé une guerre annoncée comme “inévitable”, il a choisi de porter une vision des relations internationales fondées sur le droit.

Ces mobilisations sans précédent ont inauguré l’introduction d’un nouvel acteur des relations internationales: les opinions publiques.

Comment, à partir des multiples débats de cette période, pérenniser cet intérêt pour les enjeux internationaux? A partir de quelle perspective?



 

Pour s’ancrer dans la durée notre mouvement doit s’attacher à comprendre et faire comprendre les causes des conflits pour agir dessus.
- Conflits impliquant directement les grandes puisssances
- Conflits intra étatiques

Pour les premiers, il est urgent de “désarmer” politiquement et stratégiquement les grandes puissances en particulier l’actuelle administration des Etats-Unis. Les soumettre au droit et agir sur l’ONU pour qu’elle remplisse sa mission. Mobiliser en faveur du désarmement.

Pour les seconds, les conflits sont liés à l’état de délitement et de misère de ces pays, au commerce des armes, à l’absence de droit et de démocratie...

Dans les deux cas, des convergergences peuvent se développer avec les mouvements sociaux, les mouvements pour les droits, pour le développement l’environnement, etc...afin d’ancrer le combat contre la guerre dans un combat global pour un autre monde.

Propositions

- Promouvoir une vision globale de la construction de la paix, une “culture de la paix”
- Activer et élargir les liens entre campagnes “pacifistes” et mouvement sociaux (désarmement, commerce des armes ,dette, ONU, )
- Resserer les liens entre mouvements antiguerre et promouvoirla solidarité en particulier avec les mouvements des pays en conflit.
- T ravailler à une Europe de la paix.

Mise en oeuvre

- Proposition d’une journée mondiale contre la guerre permanente
- Participation citoyenne aux négociations du Traité de non prolifération (avril mai à New York)
- nspections citoyennes sur les sites d’armes nucléaires
- Pétition européenne pour l’article 1 de la constitution “l’Europe pour la paix et le désarmement”
- Confrontation des propositions sur les évolutions nécessaires de l’ONU






 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
No organisation for this doc
> All the organisations


SPEAKERS
- DENIS Arielle
>> All the speakers


THEMES
- WAR
- PEACE
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- IRAK
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN