FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Quelle place pour les jeunes issus de l’immigration dans l’Europe qui se construit ?
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against racism, xenophobia and exclusion //

Quelle place pour les jeunes issus de l’immigration dans l’Europe qui se construit ? [fr]
23 January 2004

Les jeunes Européens issus de famille immigrées sont porteurs d’une différence culturelle qui doit constituer une richesse pour l’Europe.Pourtant, il est indéniable aujourd’hui que les jeunes issus de l’immigration subissent, au quotidien, dans tous les pays d’Europe et dans tous les domaines de la vie, un certain nombre de discriminations, qui sont autant d’obstacles à leur participation.

Ce séminaire sera l’occasion d’échanger nos réflexions et nos expériences dans les différents pays européens afin d’en dégager des perspectives communes pour une autre Europe où chacun a sa place et doit participer activement. Nous chercherons aussi à savoir quelle Europe ces jeunes attendent-ils ? La voient-il comme un espace de citoyenneté, comme un espace de droits ou bien seulement comme un espoir économique ?



 

La citoyenneté doit être au cœur de la construction européenne. Chacun s’engage ou souhaite s’engager pour rendre son environnement meilleur, pour participer à la dynamique locale, pour faire entendre sa voix et partager ses valeurs avec les autres.

Etre un jeune issu de l’immigration en Europe et vivre en citoyen à part entière n’est pas contradictoire ! Concrètement qu’en est -il ? Quels droits, quels moyens, quelles formes de nouvelles solidarités cela suppose ? Comment la spécificité d’être un jeune issu de l’immigration peut être un atout enrichissant pour l’Europe qui se construit ?


- GABOR CSLLING :

L’association Hungarian Young Greens est une organisation qui travaille dans les domaines liées à l’immigration, elle traite les problèmes sociaux ainsi que les problèmes liés aux droits de l’homme : toutes ces problématiques sont liées entre elles.

Lorsqu’on lutte et mène des actions pour les droits de l’homme en Hongrie , il est important de le faire et de le demander pour tout le monde et non pas pour une partie de la population.

Le combat pour les droits de l’homme doit se faire pour tout le monde et non seulement pour une partie de la population.

L’association Hungarian Young Greens cherche à trouver des solutions, mener des actions pour le droit des immigrés en tenant compte des différentes possibilités. Bientôt les Hongrois vont faire partie de l’Union Européenne pour cette raison la société hongroise est en pleine transformation. Actuellement elle vit des problèmes liés à l’immigration.

Les gens immigrent des pays qui sont frontaliers avec la Hongrie et ces pays ne font pas partie de l’Union européenne , ainsi la Hongrie serve de lieu de passage pour ces populations vers l’Union européenne. Ces population d’immigrées et de réfugiées sont dans la même situation que dans laquelle était les hongrois lorsqu’ils ont immigrés dans les pays européens.

Il est important de partager au niveau européen les différentes expériences liées à l’immigration.

- MUHARREM KOC :

Le coordinateur général de l’association ASTTU est intervenu sur la mutation sociale, politique et culturelle des jeunes en France et en Europe. Aujourd’hui les jeunes sont en pleine mutation ,on constate que l’immigration des populations se fait aussi bien du sud vers le nord que d’est vers l’ouest.

Mais l’Europe gère très mal cette mutation.

L’immigration vers les pays riches du nord ne date pas d’aujourd’hui. L’immigration s’est fait en plusieurs vagues successives, la première génération d’immigrés arrivent en Europe selon les besoins en main d’œuvre et les demandes des pays.

Dans un premier temps les immigrés ont pour objectif de gagner de l’argent et de repartir dans leur pays, sans chercher véritablement à obtenir des revendications pour l’amélioration de leur mode de vie.

Avec le droit au regroupement familial, ces immigrés « hommes » font venir les membres de leur famille. Mais dans l’évolution de ces familles la transmission de la culture d’origine et de l’histoire familiale n’a pas eu lieu, les parents n’ont pas su faire cette transmission Les états européens n’ont toujours pas résolu les problèmes liés à l’immigration, les jeunes continuent à rencontrer les mêmes problèmes.

Les jeunes sont forcés de défendre leur identité culturelle ils se sentent attaquer par la société dans laquelle ils vivent.

Ils ont besoin d’avoir des repères mais leur « différence » est montrée comme un obstacle par la société dans laquelle ils vivent, ainsi créant des malaises. Ils sont exclus par la société d’accueil de plus les partis politiques n’ont pas su répondre à leurs attentes. En ce qui concerne les pays d’origine ils considèrent les immigrés comme des investisseurs potentiels vers le pays d’origine , sans véritablement tenir compte leurs milieux sociaux, sans connaître les problèmes qu’ils rencontrent , sans réfléchir à des solutions.

Aujourd’hui les jeunes ne s’identifient plus que à des images américaines sans un repère citoyen. La discrimination est vécue au quotidien par les jeunes issus de l’immigration dans tous les domaines qui les concernent.

- HADJI YOUSSEF, ATMF

L’Europe qui se construit se veut mobile, ouverte, en respectant la circulation des personnes. Effectivement la jeunesse du nord est mobile dans l’Europe mais cette mobilité n’est pas pour tout le monde surtout pas pour les jeunes issus de l’immigration. La liberté de circulation devrait être applicable à tous les jeunes.

Chaque fermeture des frontières correspond à la montée de l’islam dans ces pays. Malheuresement les intégristes ont réussi à intégrer des jeunes, les jeunes que les associations démocratiques et laïques ou mouvement politiques n’ont pas réussi à intégrer dans leur organisation.

Les jeunes ont une volonté de s’intégrer dans cette société, de participer à la vie politique en France par exemple il y a une augmentation du nombre de mariage mixte et des demandes de naturalisation.

L’aspect identitaire pose problème à l’intégration. Il faut constituer une nouvelle métissage de la mémoire.

- Fédération des associations verts

L’amélioration de la situation des immigrées dans les pays européens repose sur des compagnes de lutte contre ces conditions Il est indispensable de faire tomber les barrières frontalières mais aussi celles qui sont dans la tête des gens.

Nous pensons que la convention de Genève doit être revue , par exemple les articles concernant les femmes et les réfugiés ne sont pas acceptables. Il faut mener des actions et des projets pour faire disparaître les camps de réfugiés qui existent dans les pays européens.

Nous avons pour objectif d’obtenir la liberté de mobilité pour tous , l’éducation des immigrées mais aussi expliquer aux autochtones pourquoi les gens immigrent.






1 Message

 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT)
> All the organisations


SPEAKERS
No key-word for this doc
>> All the speakers


THEMES
- YOUTH
- MIGRANTS
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- EUROPE
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN