FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Quelle recherche scientifique pour quelle société ?
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against merchandising processes //

Quelle recherche scientifique pour quelle société ? [fr]
3 December 2003

Nous vivons dans un monde où le développement que nous avons choisi n’est pas durable. Il devient urgent de réduire notre empreinte écologique et de mettre un terme à des pratiques qui mettent en danger l’avenir de notre planéte.



 

La mondialisation libérale accentue les menaces et entend soumettre la recherche et le developpement technique aux exigences de la solvabilité(Qui paie le musicien choisit la musique). Ces dernieres années l’accumulation de crises(Tchernobyl ,amiante , sang contaminé , ogm...)ont montré la necessité de prendre en compte d’autres intérêts et risques que ceux définis par les acteurs techno-industriels. Elles ont suscité une remise en cause de l’expertise et de la science et l’émergence de nombreuses initiatives citoyennes d’implications de “profanes” dans la recherche ,l’expertise ou la vigilance.

Moteur d’émancipation pendant plusieurs siècles, la science, devenue technoscience, est aujourd’hui un formidable pouvoir. Pour servir le bien être des humains de notre planète désigné sous le terme de B I B (Bonheur Interieur Brut) le pouvoir doit acquérir d’autres pilotes que la seule volonté de savoir, le désir de puissance ou les logiques de profit. Apres l’ère de la”maitrise de la nature” doit donc venir celle de la”maitise de la science” de la citoyenneté scientifique.

Propositions :

- Accroitre les capacités de recherche et d’expertise de la société civile.
- Stimuler la liberté d’expression et organiser des débats dans le milieu scientifique (lanceur d’alerte, forums etc).
- Promouvoir l’élaboration de choix scientifiques et techniques de façon démocratique.

Mise en oeuvre

- Financer des projets de recherche sur un fond d’etat
- Prévoir des lieux d’expression de la demande sociale au sein des organismes de recherche
- Légiférer pour protéger les lanceurs d’alerte
- Organiser des assises nationales et européennes sur les Sciences et les Innovations






 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
No organisation for this doc
> All the organisations


SPEAKERS
- RIVASI Michèle
>> All the speakers


THEMES
- SUSTAINABLE DEVELOPMENT
- SCIENTIFIC RESEARCH
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
No key-word for this doc
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN