FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Quels médias indépendants et quelles alternatives face à la concentration des médias
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against merchandising processes //

Quels médias indépendants et quelles alternatives face à la concentration des médias [fr]
4 December 2003

 

L’expansion du pouvoir des grandes firmes qui se développe dans tous les secteurs de la société conduit, de plus, dans le secteur de l’information et de la communication, à ce que l’expression de leurs intérêts domine de plus en plus l’espace public.

Le contrôle des médias écrits, audiovisuels et interactifs revient de façon croissante à des oligopoles financiers, dont la sphère d’influence est devenu multinationale. Les choix politiques, très engagés et offensifs, opérés par ces groupes et véhiculés par leurs multiples organes d’information, conduit à une concentration des pouvoir médiatique, économique et politique.

Les politiques publiques menées par les Etats et par l’Union européenne n’ont pas réussi à limiter l’ampleur de ces concentrations et très souvent les renforcent. Dans plusieurs pays européens, et hors d’Europe, les réformes en cours visent à éliminer les obstacles qui limitent la poursuite des concentrations et conduisent à accroître la rentabilité des groupes de communication. Les secteurs publics de radio et de télévision subissent en revanche un affaiblissement de leur moyens de fonctionnement ou sont combattus sous l’effet de programmes de privatisations.

Dans le même temps, les possibilités données à des solutions alternatives d’organisation des moyens d’information sont très faibles. Aucune des orientations qui permettrait le développement de médias indépendants, comme le renforcement du pouvoir des journalistes, l’expansion des médias à but non lucratif ou la création de systèmes d’aides, ne bénéficie d’un soutien public suffisant, afin de garantir la préservation d’une liberté de l’information et l’affirmation d’une démocratie pluraliste.






 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Action Critique Medias (ACRIMED)
> All the organisations


SPEAKERS
No key-word for this doc
>> All the speakers


THEMES
- TRANSNATIONALCORPORATIONS
- MEDIAS
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
No key-word for this doc
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN