[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against merchandising processes //

Contre les politiques de déréglementation et de privatisation en Europe, pour la défense des services publics de l’information, de la culture et de l’éducation [fr]
16 December 2003

 

Malgré la faiblesse des mouvements sociaux en Russie, la résistance des personnels aux processus de privatisation et de commercialisation des services publics dans les deux domaines que sont l’éducation et la culture a permis de faire échec aux politiques de déréglementation. Andreï KOLGANOV (Alternatives - Russie) a montré en quoi les luttes menées par les enseignants ont permis de préserver la gratuité de l’éducation. Les questions budgétaires sont déterminantes pour la qualité même des services publics. Il n’y a qu’à voir ce qui se passe dans le domaine culturel avec une situation plus que préoccupante au niveau du patrimoine avec des bâtiments non entretenus. Il en est de même pour les établissements scolaires qui ne disposent pas des fonds nécessaires pour rénover leurs bâtiments et fournir des repas gratuits aux enfants des milieux défavorisés.

Services publics et état Providence, tel a été le thème développé par Asbjorn WAHL (For Velferdsstaten - Norvège). Au siècle dernier, les mouvements sociaux ont conduit des luttes exemplaires. Ils ont contribué ainsi à la création d’un secteur public fort. Toutefois, suite à une crise économique profonde, les politiques libérales ont permis aux gouvernements de déréguler les services publics et les marchés en ayant par exemple recours de plus en plus à la sous-traitance. Trois remarques en guise de conclusion. D’une part, les mouvements sociaux qui défendent les services publics doivent être encore plus offensifs. D’autre part, il faut rétablir l’équilibre entre les forces du marché et la société civile. Enfin, il y a nécessité de forger des alliances afin de porter les luttes à un niveau supérieur. Cela implique une mobilisation sociale élargie aux différentes forces en présence, associations, syndicats, alliances entre forums sociaux et syndicaux.

Le domaine de l’enseignement supérieur n’est pas épargné par des processus qui visent à remettre plus ou moins en cause les services publics. Ilaria LANI (UDU - Italie) a souligné que le processus de Lisbonne visant à faire de l’Europe une économie et une société fondées sur la connaissance est un enjeu considérable pour l’avenir de ces services publics. Connaissance et information sont considérées comme des facteurs économiques par les gouvernements et dans un contexte général de réduction des financements publics, se posent des questions aussi importantes que l’accès aux études supérieures et par là même aux diplômes, l’offre de formation et la mobilité pour les étudiants tout comme les enseignants dans le cadre d’un espace européen de l’enseignement supérieur. Il faut se battre pour la création d’un véritable espace public d’éducation avec des valeurs sociales fortes.

Ce thème des luttes à mener pour des services publics forts et de qualité a été repris par la déléguée allemande (de Ver-di) avec une insistance particulière sur les conflits avec la Commission Européenne en matière d’éducation et de culture et une prise de conscience en Allemagne de la gravité des problèmes posés par l’AGCS.

Richard BOYD-BARRET (Irish Anti War Movement - Irlande) s’est attaché à démontrer, à travers l’exemple des mobilisations en Irlande contre la guerre en Irak, la nécessité de forger des alliances pour lutter contre la marchandisation des services publics et le phénomène plus global de mondialisation favorisant les intérêts politiques et économiques américains. Freiner cette course effrénée au profit, résister, voilà encore un sujet largement développé par Luis SANCHEZ GOMEZ (Cocha Bamba - Bolivie) qui, à travers les exemples de luttes pour préserver des services tels que la distribution de l’eau ou la production du gaz, a montré que le peuple bolivien était à même de reprendre la main pour freiner les processus de privatisation.

Dans le domaine de la culture, il est également urgent de renforcer le rôle joué par les services publics. En effet, face à un processus profond de privatisation et aux politiques de déréglementation, il y a nécessité de protéger les services publics, de les rénover en élargissant leurs missions, et en renforçant la coopération à l’échelle européenne, tel a été le message de Pierre MUSSO (Etats généraux de la culture - France). La lutte des enseignants et des intermittents en France illustre bien cette force que représente la construction d’un espace public de critiques et de propositions.

Aucun doute sur l’urgence qu’il y a à renforcer les mobilisations là où elles existent déjà, à les construire là où elles émergent. On parle de mobilisation plus large, à l’échelon européen, sous forme de manifestation, avec une meilleure coordination entre mouvement sociaux et organisations syndicales. Mieux comprendre la nature de l’offensive libérale à laquelle nous sommes confrontés, mieux définir les propositions alternatives que nous soumettons au débat, tirer des enseignements des luttes menées dans les différents pays, voilà les questions auxquelles nous devons répondre. Il y va de l’avenir des services publics de l’information, de la culture et de l’éducation.






1 Message

 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
No organisation for this doc
> All the organisations


SPEAKERS
- KOLGANOV Andreï
- WAHL Asbjorn
- LANI Ilaria
- BOYD BARRET Richard
- SANCHEZ GOMEZ Luis
- JEAN Gisèle
>> All the speakers


THEMES
- EDUCATION
- PUBLIC SERVICES
- MERCHANDISATION PROCESS
- CULTURE
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- RUSSIA
- ITALY
- NORWAY
- IRELAND
- BOLIVIA
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN