FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - L’impact du partenariat Euro-Med sur la dynamique de la croissance et de la répartition du produit national dans les pays du Sud
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against the logic of profit //

L’impact du partenariat Euro-Med sur la dynamique de la croissance et de la répartition du produit national dans les pays du Sud [fr]
1 December 2003

 

Le processus de Barcelone, engagé en 1995 a fait naître au départ beaucoup d’espoir, en particulier chez les acteurs du Sud. Le partenariat avec l’Europe était envisagé par ces derniers comme un moyen susceptible d’atténuer les nouvelles contraintes de la mondialisation dans le cadre d’un projet de co-développement Euro-Med.

Huit ans après, les résultats enregistrés n’ont pas manqué de susciter l’inquiétude et le désarroi chez les différents acteurs du Sud. En effet, inscrit dans une logique libérale et sécuritaire, ce partenariat n’a fait que reconduire jusqu’ici une gestion de type périphérique du Sud sans ouvrir de nouvelles perspectives réelles conformes à la volonté affichée par la conférence de Barcelone, relative à la promotion d’un "développement durable et partagé dans le bassin méditerranéen".

C’est ainsi que malgré une amélioration des équilibres macro-économiques, le partenariat n’a eu d’impact ni sur le rythme de croissance ni sur le contenu de l’insertion du Sud dans l’espace européen. Au contraire, on constate plutôt une tendance à l’accroissement des prélèvements du surplus généré par le Sud au profit du Nord : accroissement du déficit commercial, dégradation des termes de l’échange et des taux de change, accroissement du transfert des dividendes et des profits du Sud vers le Nord conjugué à une augmentation de l’endettement et à une faible attraction des IDE européens, etc..

Parallèlement à ces prélèvements opérés par le Nord, on assiste à une aggravation des inégalités de la répartition du produit entre les différents acteurs du Sud et ce au détriment des salariés et de la paysannerie et au profit du secteur privé local et de l’Etat. Au total, l’aggravation de la contrainte extérieure et des inégalités pèse de plus en plus lourdement sur la dynamique d’accumulation au Sud, contribuant ainsi à aggraver le chômage l’exclusion, la précarisation, la marchandisation et l’altération des conditions de reproduction de la force de travail et à alimenter des flux migratoires Sud-Nord de plus en plus croissants et incontrôlables.

P.-S. Association des Tunisiens de France

Modifier cet article






1 Message

 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
No organisation for this doc
> All the organisations


SPEAKERS
- BEDOUI Abdeljelil
>> All the speakers


THEMES
- INTERNATIONAL POLICY
- NORTH SOUTH COOPERATION
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
- MEDITERRANEAN COUNTRIES
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN