FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum - Quel développement pour garantir le droit à l’eau pour tous ?
[FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum]
Back to the frontpage
MALMÖ 2008 | ATHENA 2006 | LONDON 2004 | PARIS 2003 | FIRENZE 2002
FSE-ESF - Menu
Prep Process (EPA-AEP)
About ESF 2012
About Istanbul 2010
About Malmö 2008
About Athens 2006
About London 2004
About Paris 2003
About Firenze 2002

Europe on the move
European Conferences/Manifestations
Analysis/ statements for a better world

Social Forums in the World
World Social Forum
Southern Africa Social Forum (SASF)
South Asia Social Forum (SASF)
Mesopotamia Social Forum

European Social Forum Networks
Correos de los movimientos sociales
Public services
Charter // another Europe
Education

Memoria Viva
Tools and contents
Athens 2006 Reports
London 2004 Reports
Paris 2003 Reports
Other docs Paris 2003
Social Movements

FSE-ESF [ACCESS WORKSPACE]
NEW WORKSPACE
OPEN ESF HOMEPAGE

FSE-ESF [MAILING LIST]
ESF-FSE LISTS
- EUROPEAN LIST (fse-esf)
- FRENCH LIST (CIFs)
- ALL THE LISTS

FSE-ESF [SEARCH]
SEARCH IN THE SITE
ADVANCED RESEARCH
 
Memoria Viva // Paris 2003 Reports // Against the logic of profit //

Quel développement pour garantir le droit à l’eau pour tous ? [fr]
2 February 2004

 

Le tour du monde des privatisations

  • Ghana, Adam El-Hassan
    L’intervenant présente une brève récapitulation du contexte politique du pays et les différentes étapes de la privatisation du système de gestion de l’eau ; l’orientation de ce processus est la mise en place d’un système privé à forte rentabilité ; une forte opposition de la société civile s’est manifestée.
  • Argentine, Nana Bevillaqua
    Mise en évidence du processus de transformation de la société argentine qui est passé rapidement à un système néo-libéral et de libre-échangisme. La gestion de l’eau a été privatisée en 1993 avec une forte participation de la Lyonnaise des Eaux et d’une société espagnole. L’état national a été complice de l’opération. Aujourd’hui, avec le changement de direction politique, mise en évidence de l’échec de la politique néo-libérale.
  • Roumanie, Mihaela Vasilescu
    Mise en évidence d’une forte pollution dans tout le pays, le plus grave problème. Recherche de solution pour apporter aux citoyens de l’eau potable, l’eau étant captée dans le Danube. La population souffre de pauvreté. Des efforts sont faits pour développer l’éducation au thème de l’eau.
  • Maroc, Medhi Lahlou
    Privatisation forte en Afrique Subsaharienne. Constatation que le libre-échangisme n’a pas apporté les bénéfices annoncés et qu’il n’a pas supprimé la pauvreté. Existence de stocks d’eau importants mais pas de moyens pour développer les réseaux d’adduction d’eau.
  • Ukraine, Svitlana Slesarenok
    Mise en évidence de l’extrême pauvreté dans le pays. La qualité des services publics se dégrade et les tarifs sont payés au prix réel ce qui augmente la pauvreté. La part du budget familial consacré à l’eau va jusqu’à 33%, contre 1% en France. L’Union Européenne propose des aides à condition de privatiser les services d’eau. Il y a manque d’informations, si celles-ci augmentent, il est possible de réduire les prix de l’eau. Objectif : aller vers l’éducation populaire. Le pays a besoin des technologies modernes mais n’a pas les moyens de les payer. Demande notre aide.
  • Bulgarie, Genoveva Tisheva
    Implication forte des femmes dans les systèmes de gestion de l’eau. L’Europe de l’Est est très vulnérable. Il y a recherche de l’efficacité économique dans le respect des droits humains. Production d’informations pour aller vers l’éducation populaire. En octobre 2000, privatisation de la gestion de l’eau à Sophia, la capitale, concession pour 25 ans, bénéfices produits pour la compagnie : plus de 75%. Demande forte sur la qualité et l’accès à l’eau, pour davantage de transparence et d’implication des femmes. L’Etat doit être responsable et garant de la qualité de l’eau.

Les propositions alternatives

  • France, Danielle Mitterrand
    Importance du vocabulaire utilisé, exemples des mots tels que Humanité, personne, tous, ressource naturelle, développement, intérêt… Pour avancer il faut être d’accord sur ce que nous voulons dire.

Dénonciation de la supercherie des notions de besoin et de droit. Le Partenariat Public Privé n’est pas une fatalité et il n’est pas exportable., il y a une paix de dupes car des conflits se développent à cause des frontières, mais les nuages, les rivières sont au service de l’humanité. Notre chantier : Le Contrat Mondial de l’eau. Développer des campagnes pour la vie, prélever 1% des budgets militaires, soif zéro (exemple du Québec), l’ambassade bleue espagnole, la démocratie participative.

  • Autriche, Astrid Deschberger
    Imposer le droit de l’humanité de se nourrir et le droit d’accès à l’eau. Quel développement pourrait satisfaire ces droits ? L’eau est une part importante du standard de vie et fait partie de la convention des droits humains. L’eau est une ressource limitée, il y a risque de pénurie. L’exercice du pouvoir désavantage les femmes qui sont lésées sur trois plans : la quantité, la qualité et l’accès à l’eau. On entend que l’Etat n’a pas les moyens de fournir l’eau, mais il en est le responsable. Il doit intervenir s’il y a violation des règles. Le rôle des femmes est très important.
  • Chili, Manuel Baquedano
    L’époque Pinochet a marqué le début du modèle néo-libéral, il y a eu un processus de séparation de la propriété de la terre et de celle de l’eau. Il n’y a pas eu une force politique d’opposition à la privatisation de l’eau. Proposition d’un processus de certification de l’usage de l’eau pour valoriser la durabilité. Comment l’eau est-elle utilisée par les communautés indigènes ? La participation des communautés est un germe efficace.

Mise en oeuvre des alternatives

  • Italie, Rosario Lembo
    Quel type de Développement faut-il mettre en place pour garantir l’accès à l’eau pour tous ? Nous avons confié la gestion de l’eau aux politiques qui défendent les intérêts des plus forts. La consommation de l’eau en bouteille est très importante. Il y a quatre batailles à gagner :

- la bataille culturelle, pas de pétrolisation de l’eau
- le domaine politique
- les moyens financiers
- la citoyenneté

Des actions d’éducation dans les écoles sont menées, les professeurs sont en formation permanente sur le sujet. Des municipalités ont signé le Contrat Mondial de l’Eau. L’eau n’est pas un service économique ni industriel, il faut sensibiliser les parlementaires, mettre en place des tables de participation citoyenne. Proposition avec le président Lula, campagne pour « soif zéro », installation d’un million de systèmes de collecte d’eau. Ponctionner le budget militaire, trouver des financements alternatifs, canaliser l’épargne, maîtriser la consommation de l’eau de robinet. Faire campagne pour introduire le droit à l’eau dans la constitution européenne. Organiser des comités de citoyens Participer aux marches pour l’eau Organiser une journée en fin d’année pour déclarer l’eau bien commun de l’humanité.

  • Ghana, Adam El-Hassan
    Le processus de privatisation a montré son incapacité pour fournir de l’eau à tout le monde. Des maladies apparaissent ou re-apparaissent si l’eau est contaminée. Nous avons réalisé une éducation au filtrage de l’eau dans les villages sans grand impact. L’éducation à l’eau doit être pragmatique, l’information est capitale.





 
article au format texte pour impression Print this article
ORGANISATIONS
- Association pour le contrat mondial de l’eau (ACME) France
- BGRF
- Comité International pour le contrat Mondial de l’Eau
- Punto Rosso
- WECF
- Wide
> All the organisations


SPEAKERS
- EL HASSAN Adam
- BEVILLAQUA Nana
- VASILESCU Mihaela
- LAHLOU Medhi
- TISHEVA Genoveva
- MITTERAND Danielle
- DESCHBERGER Astrid
- BAQUEDANO Manuel
- LEMBO Rosario
- SLESANEROK Svetlana
>> All the speakers


THEMES
- SOCIAL AND ECONOMIC RIGHTS
- WATER
>> All the thematics


COUNTRIES/REGIONS
No key-word for this doc
>> All the countries/regions
FSE/ESF Forum social européen/European Social Forum
Website built with SPIP, free-software | Hosted by the RAS, Union and Organization Network | CONTACTS | WEBMASTER | FRONT |ADMIN